samedi 6 mai 2017

Wildlife Rehabilitation Centre


L’orphelinat de rhinocéros de Thula Thula ferme ses portes pour laisser la place à un centre de sauvegarde de la faune sauvage :


Suite à la terrible attaque qu’a subi l’orphelinat de rhinocéros de Thula Thula (Afrique du Sud) en février 2017 dans laquelle le personnel a été violemment agressé et deux bébés rhinocéros tués par des braconniers pour leur corne, LAEO a immédiatement mis les soigneurs, les bénévoles et les autres animaux en sécurité afin qu’ils puissent se remettre de leur traumatisme. Des experts ont également été désignés pour enquêter et retrouver les braconniers.

« Il est de la responsabilité de LAEO de connaître les tenants et les aboutissants des facteurs entourant la dangerosité du lieu, qu’il soit sécurisé à la fois pour le personnel et les animaux, qu’il soit viable et qu’il suive les protocoles de sauvegarde des rhinocéros », a expliqué Yvette Taylor, directrice de LAEO en Afrique du Sud.

Malheureusement, les problèmes de sécurité incessants qui ont suivi l’attaque, ainsi que les conseils des experts en sécurité, des spécialistes du braconnage et des officiers de police ont contraint le conseil d’administration de LAEO à se rendre à l’évidence : à moins d’engager des gardes pour surveiller le site 24h/24 (et encore !), la présence d’un orphelinat dans la réserve de Thula Thula mettait en péril la vie même du personnel, des bénévoles et des orphelins.
 
 
Charlie, l'hippopotame
C’est donc la mort dans l’âme que les dirigeants ont pris la décision de fermer définitivement l’orphelinat de rhinocéros de Thula Thula.

Les bébés rhinocéros restants et Charlie, l’hippopotame, ont aussitôt été relogés dans un lieu tenu secret, accompagnés de leurs soigneurs pour éviter des perturbations supplémentaires, et tout le monde se porte bien.

 
 
 

Dorénavant, la réserve de Thula Thula se consacrera désormais à son projet d’éco-volontariat qui avait été mis de côté pour mieux se concentrer sur l’orphelinat de rhinocéros, le Wildlife Rehabilitation Centre.
 
C'est l'heure du repas dans leur nouveau foyer
 
Ce centre de sauvegarde de la faune sauvage permettra de continuer à recueillir et à soigner toute sorte d’animaux sauvages blessés ou orphelins, dans le but de les réinsérer dès que possible dans leur milieu naturel.

 
 
 
 
 
LAEO souhaite à toute l’équipe de Thula Thula une bonne reconversion dans la création de ce Wildlife Rehabilitation Centre et beaucoup de succès pour ce nouveau projet dont l'ouverture est prévue pour le 26 mai.
 


Merci de votre soutien durant la délocalisation de nos orphelins

Contact : LAEO France www.laeo.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire