lundi 24 août 2015

Le grind des dauphins pilotes

Les globicéphales ou baleines-pilotes forment un genre de dauphin dont le melon frontal est plus développé. Il est aussi appelé « dauphin pilote » car on le voit souvent dans le sillage des navires.

Le grindadrap (ou grind) est l'opération consistant à rabattre et massacrer des familles entières de dauphins pilotes aux Iles Féroé. C'est une tradition dans ces îles qui, au départ, servait à assurer la nourriture des habitants pendant plusieurs mois et qui, au 21e siècle, s'est transformé en divertissement, au même titre que la corrida.

Paul Watson, le fondateur de Sea Shepherd, qui lutte depuis 1984 contre le grind, s'est exprimé le 22 aout 2015 à Paris, lors du rassemblement en mémoire des 250 dauphins massacrés le 23 juillet et en soutien des militants Sea Shepherd arrêtés et condamnés pour avoir voulu les défendre.


Paul Watson et Lamya Essemlali

"Les îles Feroé  disent que le massacre des dauphins fait partie de leur culture mais nous avons également notre culture, la culture de la compassion.
Il n'y a plus la place au 21e siècle pour une culture justifiant la cruauté et les massacres. Les Féringiens font ça depuis mille ans mais il y a mille ans, ils n'avaient pas de bateaux à moteur, ni d'avions pour les aider à localiser les baleines. Ils n'avaient pas la marine danoise pour les protéger. Ils ne recevaient pas des millions d'euros de subvention européenne. Ils n'avaient pas une des flottes de pêche industrielle les plus efficaces au monde. 

Ils ont le droit de venir travailler dans l'Union européenne et de toucher les subventions européennes cependant, ils ne veulent pas respecter les lois de l'Union. Il est illégal de tuer les baleines en Europe mais, comme ils n'en font pas partie, cela ne les concerne pas.

Il faut trainer le Danemark devant le tribunal de La Haye car les lois que le pays est en train de faire passer pour protéger ce massacre sont illégales au Danemark. On peut gagner cette bataille : quand un pays en est réduit à mobiliser sa marine  pour arrêter des personnes plein de compassion, ils savent qu'ils sont en train de perdre. 
Un Féringien m'a dit : "C'est une cause perdue, on n'arrêtera jamais le massacre des dauphins." J'ai répondu : "Les causes perdues sont les seules qui vaillent la peine de se battre pour elles." Nos bénévoles ont la passion et le courage. 

Il faut aussi penser aux enfants des iles Féroé. On leur apprend à tuer et torturer les baleines dès leur plus jeune âge. Peu de pays dans le monde encourage ce genre de comportement. On les nourrit avec de la viande hautement chargée en mercure.  Si on trouvait ce taux de mercure dans la viande, la vente en serait interdite. Alors pourquoi le Danemark les autorise à empoisonner leurs propres enfants malgré l'avis de leur médecin ?

Si on considère qu'ils tuent 800 dauphins et que les 50 000 habitants de l'île n'en mangent que deux fois par mois, deux tiers de leur chair n'est pas consommée et on retrouve des cadavres entiers dans des charniers sous-marins. Ils les ont tués puis jetés et je les soupçonne même d'en faire de la nourriture pour leurs animaux.

Ils veulent qu'on respecte la culture d'une nation mais ils ne respectent pas la culture de la nation des cétacés : des baleines et des dauphins. Ils ont une culture, un langage, ce sont des créatures intelligentes et conscientes d'elles mêmes, socialement complexes et ils exterminent des familles entières parce qu'ils considèrent qu'ils en ont le droit. 
Nous considérons qu'ils n'en ont pas le droit. Le droit qu'ils ont de vivre comme toutes les autres espèces passe bien avant que le droit de les tuer."

De plus en plus de Féringiens estiment qu'il faut arrêter la chasse. 
Au delà d'un problème sanitaire, les baleines pilotes sont strictement protégées par la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe, parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la CITES (Convention sur le commerce international de la faune et de la flore sauvage menacée d'extinction). 

 les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
 les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).
Par conséquent, en laissant le massacre se poursuivre aux Féroé, le Danemark manque à ses engagements de signataire de la Convention de Berne.

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).
Par conséquent, en laissant le massacre se poursuivre aux Féroé, le Danemark manque à ses engagements de signataire de la Convention de Berne.

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
les baleines pilotes sont classées « strictement protégées » par la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe (Convention de Berne), parce qu'elles sont sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).
Par conséquent, en laissant le massacre se poursuivre aux Féroé, le Danemark manque à ses engagements de signataire de la Convention de Berne.

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3600_massacre_dauphins_iles_feroe_Danemark.php
Noelle Saugout, présidente de LAEO France, demande à ce que le Danemark soit jugé par le Tribunal de La Haye pour atteinte volontaire à la vie de la faune maritime.  


LEUR SURVIE, 
C'EST NOTRE SURVIE !



Pétition à signer sur http://petitions.seashepherd.fr/Petitions/Sign/4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire